Algora : Apprendre à programmer avec des robots éducatifs

En septembre 2017, nous nous sommes lancés un nouveau défi : apprendre la programmation aux enfants, par le biais de robots.

Des robots pour le grand public et pour l’Éducation Nationale (vu sur TF1)

Nos robots sont à la fois destinés au grand public et à l’Éducation Nationale. Nous avons développés des kits ainsi que des manuels de cours pour le collège et le lycée, adaptés au programme du ministère. Une véritable ressource pédagogique clé en main.

 

 Les écoles de programmation Algora

 

Nous avons aussi récemment créé les écoles de programmation Algora. Avec l’ambition de voir une centaine d’écoles naître en France, l’école pilote Algora lilloise a ouvert ses portes en mars 2018, dans ses locaux situés dans le Vieux-Lille à 10 min de la gare. À l’automne 2018 trente écoles ont ouvert en métropole et dans les DOM TOM et proposent un cursus sur trois ans pour les « Petits Codeurs » de 6 à 9 ans et pour les « Programmeurs en herbe » de 9 à 14 ans. En décembre 2020, le réseau compte 70 écoles Algora en France métropolitaine, en Outre-mer et en Francophonie et 15 écoles à l'étranger. Des espaces de loisirs créatifs organisent aussi des ateliers de découverte et d'initiation dans plusieurs métropoles françaises.

Au siège à Lille ce sont plus de 20 personnes qui travaillent sur le programme Algora (commercial, communication, marketing, équipe pédagogique, support et logistique).

À partir de janvier 2021, les écoles Algora proposent des stages à distance pour les enfants et des cours pour adultes en langage Python (éligibles au CPF, Compte Personnel de Formation).

Algora Nantes/Rennes/St-Herblain/St-Nazaire

Myriam Mahé-Chartier, fondatrice et directrice de l’école Algora en Loire-Atlantique : « Docteur es sciences de l'Université Pierre et Marie Curie – Paris VI, j'ai créé une entreprise de services en 1998. Ingénieure de recherche puis enseignante-chercheuse de formation, j'ai enseigné en collège, lycées général, technologique, professionnel et agricole, à l'université et en centre de formation d'apprentis. J'ai mis à profit mes compétences en mathématiques, physique, chimie, informatique et mes expériences auprès de tous les publics d'élèves et d'étudiants pour dispenser depuis plus de 20 ans des cours particuliers aux élèves des secteurs primaire, secondaire et universitaire.

Début 2018 j'ai rejoint l’équipe Speechi pour créer l'école Algora itinérante en Loire-Atlantique. Les deux premières écoles Algora du Grand Ouest ont ouvert leurs portes en novembre 2018 ; l'une se situe dans les locaux de l'école d'informatique ENI, 3 rue Michaël-Faraday dans le parc d'activités du Moulin Neuf à SAINT-HERBLAIN, l'autre dans les locaux de B2B, 39 route de Fondeline dans le parc d'activités Brais-Pédras à SAINT-NAZAIRE, haut lieu des constructions navale et aérospatiale, secteurs d’activités précurseurs dans le domaine de la robotique embarquée.

Début 2019 une troisième école a ouvert sur les bords de Loire, 3 allée Jacques-Berque à NANTES-BEAULIEU. En septembre 2021 une quatrième école accueille le mercredi matin les enfants de 6 à 9 ans pour un cursus destiné aux "petits codeurs", à la Résidence Cerise, 52 rue de l'Ouche Buron à NANTES LA BEAUJOIRE.  À compter de septembre 2023, une école propose des cours les mardis soir dans le parc d'activités de l'Abbaye à PONT-CHÂTEAU. Plus de 80 enfants peuvent ainsi participer aux cursus Algora en Loire-Atlantique.

En Ille-et-Vilaine, une école Algora fait sa première rentrée en 2023 dans les locaux de l'école d'informatique ENI à RENNES»

Nous vivons une révolution numérique, comme il y a 150 ans nous avons vécu une révolution industrielle. Et, de même qu’il y a 100-150 ans, les sciences sont passées au premier plan dans l’enseignement, parce qu’elles permettent de maîtriser les moyens de production, de même que l’informatique – entendue sous le sens de programmation – passe au premier plan aujourd’hui parce que le monde qui se développe ne pourra être maîtrisé et compris sans elle.

 

Nous nous sommes donnés pour mission de rendre plus simple l’enseignement de l’informatique, ainsi que des autres sciences, et de la programmation grâce à des robots faciles à construire et à programmer.